Programmes d’aide à la traduction

Pour certains types de traductions, notamment pour les cahiers des charges, nous utilisons des programmes d’aide à la traduction.

La base de données appelée ‘mémoire de traduction’ inclut des parties de texte mais aussi l’équivalent de ces parties dans une autre langue. Celle-ci permet de garder des segments de phrase et de les réutiliser. Cette méthode est appelée « traduction assistée par ordinateur ».

A ne pas confondre avec « la traduction automatique » régulièrement utilisée pour traduire des textes n’ayant pas besoin de recourir à des traducteurs, mais donnant des résultats très approximatifs.

Par ailleurs, ces logiciels sont très rarement utilisés pour les documents littéraires, rédactionnels ou touristiques. En effet, ces derniers contenant peu de répétitions dans le texte source visent justement à ne pas comporter de redondances dans le texte cible. De plus, les programmes d’aide à la traduction ne sont pas tous adaptés pour une utilisation pour ce genre de textes.

En résumé, voici quelques avantages que procurent les programmes d’aide à la traduction :

  • Cela permet de gagner du temps dans des textes répétitifs : le traducteur ne doit pas retaper l’entièreté du texte et perd moins de temps à faire des recherches.
  • Une mémoire de traduction est bien utile pour des textes techniques, dont l’essentiel du texte est commun entre une version et la précédente.

Les commentaires sont fermés.